Catégorie : La Tool Box

Des taupes orange et des oranges vertes

Le 7 mars 2017, par Claire Goutines

L’orthographe des adjectifs de couleur est une calamité française. De quoi bannir toute allusion colorée dans les écrits !

Si encore il y avait une règle stricte à appliquer, ce serait le bonheur. Mais non, il y a ET une règle ET des exceptions. Commençons prudemment par le plus simple :

  • Les adjectifs « classiques », qui ne sont pas issus d’un nom commun, s’accordent. Ouf, c’est facile : des voitures vertes, des pairies bleues (ou l’inverse avec moins d’imagination : des prairies vertes et des voitures bleues). Rouge, jaune, blanc, noir nous facilitent la vie également. Rien à signaler : autour du cou, les écharpes sont blanches et le soir, les élégantes sortent leurs chaussures noires.
  • C’est beaucoup moins amusant lorsque les adjectifs de couleur sont issus d’un nom commun, comme orange, marron ou taupe. Ils sont alors invariables. Si vos chemises taupe deviennent moutarde, changez de lessive ! Le comble : les oranges (le fruit bien sûr) sont donc…orange. Et les yeux marron sont comme les yeux noisette, sans « s ». Petite astuce : si les tons orange vous choquent, utilisez le mot « orangé » : lui s’accorde et les tons orangés seront tout aussi harmonieux !
  • La difficulté vient des exceptions : certains adjectifs sont issus de noms communs et s’accordent malgré tout : rose, écarlate, vermeil, fauve, mauve, pourpre. Exemple : ses joues sont écarlates sous ses cheveux fauves. Il y aussi l’adjectif incarnat dans cette liste mais qui sait encore à quelle couleur il correspond ? !!!

Voilà pour les adjectifs employés seuls. Une autre subtilité concerne les couleurs qualifiées par deux adjectifs : vert clair, rouge foncé, bleu marine, jaune paille… Dans ce cas, rien ne s’accorde ni en genre ni en nombre. D’ailleurs, nous respectons instinctivement cette règle à l’oral (des robes vertes pâles ? Non, on prononce bien des robes vert pâle), ce qui est une bonne indication pour s’en souvenir à l’écrit.

Dernière subtilité, et ce n’est pas la plus simple : lorsqu’il y a deux couleurs citées, soit les adjectifs restent invariables si les deux couleurs sont présentes simultanément sur l’objet (exemple : des assiettes rouge et bleu). Mais on écrira des assiettes rouges et bleues s’il y a des assiettes uniquement rouges et des assiettes uniquement bleues.
Que cela ne vous coupe pas l’appétit : le rôti de bœuf est soit rouge, soit bleu (voire à point !) mais jamais les deux en même temps !

Le 7 mars 2017, par Claire Goutines dans la catégorie La Tool Box