Catégorie : Social médias

Contenu d’un site web : comment travailler avec un rédacteur ?

Le 21 mars 2017, par Claire Goutines

Outre le fait que mon métier n’est pas très connu (rédacteur, rédactrice ?), la plupart des chefs d’entreprise rencontrés n’ont aucune idée de la manière dont nous allons collaborer et des étapes à venir.

Cette semaine, j’ai rencontré deux nouveaux clients : l’un fabrique des briques de bois pour la construction de maisons dites « passives », l’autre commercialise des services à domicile. Quel rapport entre les hautes performances énergétiques et l’aide aux personnes âgées ? Aucun, bien sûr, et dans ces cas-là, je ne suis spécialiste ni de l’un, ni de l’autre. Ce n’est pourtant pas un frein : avoir un regard objectif et extérieur est au contraire une qualité indispensable. Et mon métier est justement de savoir passer d’un sujet à l’autre en gardant toujours le même mécanisme à l’esprit : comprendre ce que le produit /service propose de plus…
La collaboration va se dérouler entre 4 étapes :

Evaluation

Pour établir un devis, nous allons évaluer ensemble la volumétrie du futur site (ou l’actualisation de l’existant) : nombre d’onglets, nombre de « pages » selon vos produit/services, les ressources dont je vais disposer, les personnes à rencontrer et à interroger (dirigeants, collaborateur, clients), etc.
Nous sommes OK sur le devis ? GO pour caler le rendez-vous le plus important, le brief.

Imprégnation

On ne se connait pas, tout reste à découvrir ? Prévoir 2/3heures minimum pour cette rencontre. Lors de ce brief, nous allons passer en revue tous les éléments essentiels à connaitre :
– vos cibles, à qui s’adresse le site (lien vers article personna)
– l’histoire de l’entreprise, le profil des équipes qui la composent,
– ses valeurs,
– ses produits ou services,
– ce qu’ils apportent de différenciant sur le marché : pour parler marketing, quel est le « bénéfice client », ce qui les rend uniques ou attractifs,
– les références ou expériences réussies,
– vos méthodes de travail : vous avez un atelier intégré ? Vous fabriquez en France ? Vous êtes certifié ? Vous n’utilisez que des produits recyclés … ? Vous n’embauchez que des CDI ? Vos salariés sont mieux formés que la moyenne… ?
– vos clients, ce qu’ils pensent de vous : l’idéal est de me donner 2 ou 3 contacts, préalablement avertis. S’ils acceptent de témoigner, je les appelle et leur pose 3/4questions sur vous. La force du témoignage (testimonial dans notre jargon) est toujours appréciée sur un site et a valeur de prescription.

Pendant cet entretien, je vais vous poser toutes ces questions et si je ne comprends pas, je reviendrai à la charge ! Car l’intérêt est justement là : vous avez face à vous un interlocuteur qui ne connait pas votre produit mais qui doit le valoriser. Il faudra donc que je saisisse bien quelle est sa plus-value et sur quelle « aspérité marketing » je vais m’appuyer pour faire ressortir les éléments différenciants.
Et dans le cas d’un produit très technique ? Ce n’est pas un problème. Encore une fois, mon métier n’est pas de rentrer dans la composition d’un produit (service), c’est de capter ce qu’il apporte en plus et de le traduire en communication.
Autres informations recueillies pendant cette rencontre : les mots-clés à insérer dans les titres et les textes de manière à optimiser votre référencement naturel sur les moteurs de recherche.

Rédaction

Après l’immersion, la digestion ! Un brief, ça se rumine. On laisse poser et murir dans un coin de l’esprit. Ne vous attendez pas à recevoir les textes de votre site le lendemain ni même le surlendemain. Vous, vous vivez avec votre produit/service depuis des mois, voire des années. Moi je l’ai découvert pendant 2 heures et il faut que je le rende sexy et accrocheur. Cela mérite un délai de maturation ! Surtout s’il y a des interviews à réaliser. Les agendas étant en général bien remplis, cette phase augmente significativement les délais, d’autant que les personnes interrogées doivent pouvoir valider leurs propos avant parution.
En fonction de ces différents paramètres, je vous établis un planning prévisionnel. Puis je vous envoie les textes V1.

Validation

A vous maintenant de les relire, les corriger ou ajouter certains éléments. Il ne s’agit pas de tout refaire ! Si le brief s’est bien passé, normalement vous aurez peu de modifications à apporter.
Cela m’est arrivé 2 fois que les textes ne conviennent pas : une fois pour un site sur un centre d’appel. Une fois les contenus rédigés, le dirigeant s’est rendu compte, en les lisant, que son positionnement n’était pas le bon. Il m’avait parlé centre d’appel alors qu’il voulait s’orienter vers du conseil marketing. Mais il n’avait jamais exprimé cette idée lors de notre entretien.
La 2e fois concerne des billets de blog sur des techniques de management. Après interview du responsable du cabinet conseil, je rédige plusieurs billets sur les thèmes dont il m’avait parlé. En interne, ses collaborateurs ont jugé que les contenus étaient trop généraux et ne faisaient pas assez la promotion de leurs techniques. Mais ce parti-pris rédactionnel n’avait pas été précisé avant et le dirigeant lui-même n’avait pas abordé les entretiens sous cet angle.
Dans ces deux cas, on voit bien la nécessité, lors du brief, d’être clair sur ses objectifs, ses cibles et son positionnement.

En résumé, nous ne nous connaissons pas, comment va-t-on amorcer la discussion ?
Avant de travailler sur le contenu éditorial de votre site, je vais venir vous voir ou programmer un entretien en face à face ou sur Skype. L’important est d’écouter, de découvrir vos méthodes, vos produits, vos objectifs de communication, vos cibles…
• Phase d’imprégnation : de 1h à 3H d’entretien ensemble,
• Interviews des personnes ressources : dirigeants, collaborateurs, clients,
• Rédaction et optimisation SEO,
• Phase de validation/correction/finalisation des textes.

Le 21 mars 2017, par Claire Goutines dans la catégorie Social médias