Catégorie : Social médias

Comment utiliser les réseaux sociaux pendant les événements ? [Vidéo]

Le 15 mai 2017, par Jean-Christian Rivet

Quelle que soit la situation dans laquelle vous participez à un événement – vous en êtes l’organisateur, vous êtes présent sur un salon avec un stand, vous participez à un congrès en tant que visiteur ou vous êtes partenaire ou sponsor – dans tous ces cas, profitez de l’occasion pour vous donner de la visibilité grâce aux réseaux sociaux.

Trois étapes pour réussir

Etape 1, pendant la préparation d’un évènement

Lors de la préparation, vous vous dites :  » Je vais créer un évènement sur Facebook, je vais partager voire même faire de la publicité sur Facebook et comme ça je vais pouvoir probablement engranger des inscriptions. » Certes, mais n’oubliez pas qu’un évènement sur Facebook doit toujours renvoyer vers une « landing page » dans laquelle les gens vont pouvoir s’inscrire. Sachant que ce n’est pas sur Facebook que vous allez pouvoir avoir le meilleur taux de transformation, vous avez aussi besoin de faire monter la pression, de générer du buzz dans les réseaux sociaux.

Donc, l’un des fondamentaux dans la création de votre évènement c’est la création en amont d’un hashtag, c’est à dire « # », le mot-clé cliquable dans les réseaux sociaux. Lorsque la personne va cliquer sur ce hashtag, elle verra la liste de toutes les publications qu’il y a eu sur cet événement. En amont, c’est intéressant car cela permet de présenter les intervenants, les exposants, les invités, les sponsors…  Très utile pour faire monter la pression pendant les semaines qui précèdent l’évènement !

L’autre option est de créer une page Facebook ou de monter un site web pour l’occasion. La seule limite de cette démarche, c’est que vous allez être obligé d’animer cet espace de communication. Il est assez difficile de faire venir de l’audience sur un évènement d’une journée par exemple, sauf si vous bénéficiez d’une récurrence annuelle ou tous les deux ans. Dans ce cas, vous allez pouvoir réutiliser ce support. Un autre élément aide à prolonger l’événement dans le temps sur internet, c’est la diffusion de contenus ayant été produits  pendant l’évènement, type vidéos de conférences, interviews, revue de presse, etc.

Etape 2, pendant le déroulement de l’évènement

L’important est de faire vivre au maximum ce fameux hashtag. Comment ? En publiant des photos, en envoyant quelques vidéos, en demandant aux personnes qui sont dans l’évènement d’utiliser ce mot-clé.  N’hésitez donc pas à diffuser largement votre # auprès des conférenciers, de tous les partenaires, de ceux qui ont un stand et de le rappeler sur toutes vos communications écrites.

Au fur et à mesure que l’évènement va se dérouler, ils vont eux aussi s’approprier ce hashtag. Résultat : sur un évènement d’ampleur assez importante, il est fréquent que 800, 1000, 1500 personnes génèrent des centaines de publications. C’est un excellent moyen pour suivre à distance ce qui se passe dans votre évènement et sera très complémentaire de ce que vous allez faire après…

Etape 3 : après l’évènement

Post événement, continuez à alimenter ce hashtag, voire ce site ou cette page, tout simplement en racontant comment les choses se sont passées :

  • En mettant en ligne dans les jours ou les semaines qui suivent, certains contenus en live,
  • Postez ce que vous aurez pu capter comme information que vous n’aurez pas ou peu publiée pendant l’évènement,
  • Vous pouvez même utiliser ces contenus pour faire la promotion l’année suivante. Certains évènements, en particulier payants, conservent ce qui a été capté en 2016, mais ne les sortiront sur leurs outils de communication qu’en 2017, un mois avant pour justement attirer les visiteurs.

Donc, en résumé…

…que vous soyez partenaire, participant, conférencier, organisateur, exposant, vous pouvez multiplier l’audience que vous allez apporter.

Un exemple : il y a quelques semaines, j’étais présent au salon international de la photo à Paris avec un photographe professionnel. Tous les deux, nous avons interviewé différents participants et  testé du matériel très onéreux, tout en filmant ces séquences. A la fin de la première journée du salon, nous avons monté cette vidéo, puis nous l’avons mise en ligne dès le lendemain sur youtube et sur le blog du photographe professionnel. La plupart des gens qui ont vu cette vidéo ont remercié le photographe, tout simplement parce qu’il a été le premier blogueur en France à avoir communiqué sur le salon !

Non seulement vous deviendrez plus visible, mais vous allez recueillir également les remerciements des personnes filmées. Sans compter la gratitude des organisateurs, ravis que vous donniez de l’ampleur et un contenu relationnel à leur événement.

 

Article rédigé par Jean-Christian RIVET Entrepreneur dans le Digital et conférencier professionnel

Dirigeant du cabinet NET-STRATEGE

 

 

Le 15 mai 2017, par Jean-Christian Rivet dans la catégorie Social médias